Communication avec le vivant

Contactez moi   rhea.intuition@gmail.com     

La communication avec l'animal ou l'humain. Comment ça marche ?

La communication avec le vivant, c’est la capacité à entrer en lien avec l’animal, ou toute autre manifestation vivante, par le biais de la télépathie. On émet et/ou on reçoit un message (émetteur/récepteur). C’est aussi une écoute consciente et intuitive où tous nos sens sont en éveil. On perçoit des informations grâce à nos canaux kinesthésiques, sous forme d’images, de sons, de mots, de phrases, de flashs, d’évidences, de ressentis dans le corps, d’émotions, selon nos prédispositions (clair ressenti, clairaudience, clairvoyance…).

La télépathie a toujours existé et l’intuition aussi. Il s’agit juste de retrouver ces capacités : nous les avons à la naissance mais elles disparaissent au contact de notre éducation, de notre culture sociale et familiale.

Un interprète ou communicant animalier est une personne sensible et empathique au service de l’humain et de l’animal ; comme un interprète bilingue, il fait le lien entre deux individus parlant deux langues différentes. Il peut aisément communiquer avec les animaux, végétaux, les minéraux et parfois même avec l’humain notamment les bébés. Les qualités de cet interprète vont dépendre de sa capacité à faire table rase de ses peurs, de ses croyances limitantes, de son ego, qui peuvent générer des blocages au mieux, au pire des erreurs d’interprétation. Un bon interprète doit faire preuve de discernement, accepter de se tromper et rester humble. Son éthique doit l’amener vers une pratique bienveillante de non- jugement envers l’animal et son gardien.

Étant également médium, ma double vue me permet de mieux comprendre la relation entre le gardien et l’animal et les enjeux de cette relation.

Une communication à distance !

Où que vous soyez à Montpellier à Nîmes ou sur la France entière, je vous propose également mes séances à distance.

Je n’ai pas besoin de voir et de connaître l’animal pour entrer en connexion avec lui. Je peux travailler à partir d'une photo.

Pour les végétaux je préfère le contact direct, car je suis plus dans le ressenti physique.

Concernant les personnes, je me connecte à leur conscience profonde et à leurs guides, sur photo et à distance.

Pour les personnes handicapées ou dans le coma, ce mode de communication soulage la conscience du malade et réaffirme le lien avec l’extérieur.

30510 Générac